Bonjour à tous,

Ils s’appellent blacky, léo où encore ako, ses noms ne vous disent peut-être rien, mais pourtant ils ont un point commun.
Ce sont tous des chats errants abandonnés ou encore sortis de la maltraitance et pris en charge par l’association Vouzinoise « Les buddy chats ».

Les buddy chats c’est quoi ?

Cette association à but non lucratif créée en 2015 a pour but d’apporter une solution au problème de prolifération des chats dits errants ou abandonnés sur le territoire. Elle s’efforce ainsi d’endiguer le phénomène en procédant à des stérilisations, adoption et sensibilisation. Actuellement, l’association se compose de 10 familles d’accueil (5 dans les Ardennes et 5 dans la Marne).

Via la stérilisation, l’association donne l’occasion aux chats de reprendre sa liberté sans devenir une gêne pour la population. Cette méthode à pour but de changer le statut de l’animal en le faisant passer de chat errant au statut de chat libre et ainsi, elle permet d’en réguler la population.

Une situation qui prend de l’ampleur

Le nombre de chats errants prend de l’ampleur sur le vouzinois, l’association est la seule sur le territoire de Vouziers à gérer ce problème.

Celle-ci a donc alerté une première fois le maire de Vouziers sur la situation en ville, en lui demandant un soutien et une aide pour agir efficacement.

La mairie à donc accordé une subvention de 100 euros afin de soutenir l’association. Ce qui est loin d’être suffisant, l’association recueille entre 150 et 250 chats par ans. Cela représente des frais conséquents que l’association peine à réunir.

Une situation financière délicate

L’association survit grâce aux dons des particuliers et aux familles d’accueil qui offre le gite et le couvert à nos compagnons. Cependant cela devient difficile d’agir efficacement avec si peu de moyen. Une pétition à l’intention de la mairie afin de sensibiliser celle-ci une nouvelle fois au problème a donc été lancée.

13.500 Signatures

C’est le nombre de personnes ayant déjà signé la pétition, celle-ci rencontre un franc succès et je vous incite d’ailleurs à aller la signer afin d’être le plus nombreux possible. Plus nous serons à la signer, plus l’association aura de poids pour défendre ses convictions.

Des solutions existent

Comme dit dans la pétition, de nombreuses solutions existent. Les buddy chats ont pour volonté d’établir une convention avec la mairie de Vouziers. Ces conventions sont monnaie courante dans les communes ardennaises et déjà effectives sur de nombreux territoires.

Une fois signée, elle permet de pouvoir débloquer des demandes de fonds auprès de fondations tels que 30 millions d’amis ou Brigitte Bardot.

pétition"

En attendant, on peut faire quoi ?

Aide financière ou matériel :

Tous vos dons sont intégralement utilisés pour les frais vétérinaires et de bouche de ses boules de poils.

Microdons de 1 euro par mois minimum (chaque don vous fera adhérer à l’association) : www.teaming.net/associationbuddychats

Cagnotte Leetchi : https://www.leetchi.com/c/soins-48613200

En parrainant un des chats pour 10 euros par mois qui serviront à sa mise en règle et soin.

En envoyant un chèque à l’ordre de l’association « Les Buddy chats » 4 rue Taine 08400 Vouziers
Pour tout ce qui est alimentation ou matériel nous fessons des appels aux dons son fait sur notre page internet Facebook, mais également des collectés alimentaire dans les grandes surfaces des Ardennes et de la Marne.

Devenir famille d’accueil :

C’est avant tout un engagement personnel et réfléchi, car cela implique des responsabilités et du temps.

Il s’agit d’héberger temporairement un ou plusieurs chats afin de lui permettre de retrouver ou découvrir la sécurité et la chaleur d’un foyer en attendant de lui trouver un foyer définitif.

Il est impossible de dire à l’avance quelle sera la durée de l’accueil des chats ou chatons puisque celle-ci est directement liée à leurs adoptions.

Ces familles d’accueil ont donc pour rôle l’éducation des chatons : ceux-ci doivent apprendre à rentrer les griffes, à ne pas mordre, ne pas monter sur les tables ou plans de travail, griffer les meubles, etc.

Pour cela, la F.A doit faire en sorte que les chatons apprennent à faire confiance aux humains. La socialisation des chatons recueillie tardivement demande plus de patience que lorsqu’ils sont très jeunes. Dans certains cas, il peut s’agir de chatons très jeunes et non sevrés (séparés trop tôt de leur mère en cas de force majeure ou très grand danger).

Dans ce genre de cas, la FA pourra être amenée à biberonner (nos bénévoles sont toujours présents pour conseiller les F.A).

Les « F.A classique » ont pour rôle d’accueillir un ou plusieurs chats adultes ou chatons. Ces chats demandent généralement moins de disponibilité et de patience que les chatons. Mais leur accueil est généralement de plus longue durée que les chatons (plusieurs mois).

Quelques règles de base : Il s’agit de s’occuper d’un animal comme s’il était le nôtre. Être F.A est un engagement. Nous ne savons jamais combien de temps les chats seront gardés en accueil et il n’est pas toujours facile de trouver une nouvelle FA une fois qu’un chat est placé.

Il est nécessaire d’avoir une pièce ou le chat peut être isolé, au moins le temps qu’il s’habitue à son nouvel environnement. Les bénévoles faisant FA doivent être disponibles pour recevoir les futurs adoptants.

Il faut informer la coordinatrice des familles d’accueil du nombre maximum de chats que l’on veut accueillir, si l’on accepte plutôt des adultes ou des chatons et lui préciser si on a la possibilité d’administrer les petits soins vétérinaires, si on veut bien biberonner de très jeunes chatons.

 

Témoignage d’une famille d’accueil :
« J’ai connu l’association les Buddy Chats via Facebook et j’ai décidé de devenir famille d’accueil pour aider l’association, car elle ne dispose pas de locaux pour héberger les chats qu’elle recueille et soigne.
Aussi parce que j’adore les chats. J’en ai deux à moi et deux que j’héberge pour l’association. »

 

J’espère que cet article aura permis de vous sensibiliser et que la pétition réveillera les consciences.

 

À très vite pour de nouvelles aventures sur Vouz’Actu

Donnez vous aussi votre avis